AU CINEMA EN 3D DANS + DE 80 SALLES DU 25 AU 28 SEPTEMBRE 2014 !

Partager
Photo chanteur Camille Lou

Camille Lou

interprète Olympe

C’est en octobre 2011 que Camille Lou a connu le verdict des différents castings auxquels elle avait été soumise : c’est elle qui se voyait confier le rôle d’Olympe.
Ce sont en effet Ronan et elle qui forment ce couple que l’on appellera « Les Amants de la Bastille »…
Une sacrée responsabilité sur les épaules de cette jeune fille de 20 ans.
Si Camille en est venue à proposer sa candidature, c’est sur les conseils de deux de ses amis, Merwan Rim et Nuno Resende, qui sortaient de l’aventure Mozart, l’Opéra rock : « Nuno m’a présentée à Bruno Berbérès, le responsable du casting. Quant à Merwan, nous nous sommes retrouvés dans un restaurant où je dînais avec mes parents. Il y était en compagnie de Dove. Il est venu me chercher en me disant « prends ta guitare et chante ». J’ai interprété Falling Slowly, une chanson du film Once ». Invitée à participer aux auditions, elle y est invitée à chanter des extraits de Mozart, comme Dors mon ange, Bim Bam Boum et Si je défaille, ainsi que sa chanson fétiche, L’Hymne à l’amour, et achève de convaincre le jury.
Toute à son bonheur, elle ne réalise pas encore la portée de ce qui l’attend. Pour l’instant, elle se focalise sur son rôle. Son personnage est entièrement fictif, elle va donc devoir se le construire et se l’approprier. Elle en a déjà défini les grandes lignes : « C’est une femme amoureuse. Elle va être écartelée entre sa passion pour Ronan et sa fidélité à la Reine ».

Camille est née dans une famille de musiciens : son père a appartenu à un groupe, Paradoxe, qui se produisait dans les bals. Sa plus grande sœur a fait des études de violon, la deuxième jouait de la flûte et chantait… » Toute jeune, elle apprend le violon et le solfège pendant cinq ans. Peu emballée, elle passe d’elle-même au piano avant de prendre des cours de guitare, de batterie et d’apprendre la basse toute seule. En janvier 2010, elle sort La Grande aventure, un premier album pop-folk sous le nom de Jimmie, avec son prof de guitare. Et avant de se retrouver embarquer dans une autre « grande aventure », celle de 1789, Les amants de la Bastille, elle avait commencé à travailler un second opus, avec ses propres compositions cette fois. Très éclectique, elle cite néanmoins comme influences musicales Keane, Bon Iver.

Camille Lou est une pure Ch’ti et elle le revendique. Outre la musique, elle nourrit une véritable passion pour l’équitation, un sport qu’elle a longtemps pratiqué. Désormais et pour les trois prochaines années, elle incarnera Olympe.